mardi 20 juin 2017

Prière pour le jeudi 22 juin 2017


Les forces israéliennes d’occupation ont abattu et tué deux Palestiniens de 18 ans qui venaient d’attaquer et de tuer une femme de la Police des Frontières israélienne à la sortie de la Vieille-Ville de Jérusalem-Est occupée.

Seigneur, les gens se demandent combien de temps les rues de Jérusalem vont rester un champ de bataille. Pourquoi l’occupation israélienne ne prend-elle pas fin ? Ceux qui prennent les décisions n’ont aucune honte à rester silencieux. Les pleurs des familles palestiniennes et israéliennes se font clairement entendre et la colère qui gronde dans les rues promet encore plus de pertes et de chagrin. Ô Dieu, nous te prions pour la justice ; nous te prions de faire advenir le jour où l’occupation va cesser. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Ce weekend nos sœurs et nos frères musulmans de Palestine, d’Israël et du monde entier vont célébrer l’Eid al-Fitr, la fête de la fin du Ramadan.

Dieu de bonté, nous te prions pour que ce temps de fête et de célébration puisse être un temps béni pour tous ceux qui célèbrent cette fête, et pour qu’ils puissent avoir des moments de convivialité avec les amis et la famille. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, les forces israéliennes ont démoli le village bédouin d’al-Araqib pour la 114ème fois. Les abris temporaires en aluminium qui avaient été édifiés depuis la dernière démolition du village ont été détruits par les bulldozers et les habitants du village ont été sommés de payer le prix cumulé des démolitions. Les membres du comité du village déclarent que les habitants vont continuer à reconstruire leurs habitations pour rester dans le village.

Seigneur, nous te remercions pour le courage et l’obstination de ces gens qui persévèrent à reconstruire et refusent d’être expulsés de leur terre. Nous te prions d’aider les décideurs israéliens à admettre que la vérité et la justice triomphent toujours de la force de la violence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La Knesset israélienne vient de prolonger d’une nouvelle année la loi relative à la citoyenneté et à l’entrée en Israël. Cette loi interdit les permis de réunification des familles permettant à des gens de Cisjordanie et de Gaza de vivre avec leur conjoint en Israël ou à Jérusalem-Est. Cette loi a été promulguée en 2003, et elle a été reconduite d’année en année depuis.

Dieu d’amour, nous te prions pour les familles palestiniennes qui doivent vivre séparément parce qu’elles n’obtiennent pas le permis les autorisant à vivre ensemble. Nous te prions de guider ces familles qui doivent faire des choix difficiles pour leur avenir, ce qui implique de déménager ou de vivre séparés. Face aux conséquences intimes d’une loi conçue pour réduire le nombre des Palestiniens d’Israël, nous te prions pour leur bien-être. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Samedi, un groupe de Sabeel va se rendre sur les Hauteurs du Golan syriennes occupées par Israël pour une visite à une Église et à des villages. Lundi et mardi, un groupe d’animateurs d’étude biblique va se rencontrer au village de Taybeh en Cisjordanie pour une formation à l’animation d’études bibliques.

Seigneur, nous te remercions pour ces occasions de formation et de rencontres. Nous te remercions pour chacune des personnes qui contribuent aux programmes de Sabeel. Nous te prions pour que ces programmes soient des temps importants de renouvellement et de stimulation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

●  Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Malawi et de la Zambie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 13 juin 2017

Prière pour le jeudi 15 juin 2017


Le gouvernement d’Israël vient d’autoriser la construction de milliers de nouveaux logements dans des colonies illégales de Cisjordanie, dont plus de 3000 à ‟construire immédiatement”.

● Dieu créateur, le gouvernement israélien continue à s’emparer illégalement de terres palestiniennes. Nous te prions pour que la communauté internationale ait le courage de faire appliquer par Israël les résolutions des Nations-Unies. Nous te prions aussi pour que les oppresseurs ouvrent les yeux pour voir l’humanité de leurs semblables et qu’ils cessent de construire ces colonies qui causent tant de souffrances. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Vendredi dernier, des entreprises et des écoles étaient fermées pour des grèves dans des villes à majorité palestinienne d’Israël après qu’un garde d’un poste de police israélien ait tiré sur Muhammad Taha et l’ait tué au cours d’affrontements avec la police à Kafr Qasim, afin de protester contre les fautes et la brutalité de la police. Les leaders de la grève ont déclaré que Taha ne menaçait pas la police et ont qualifié sa mort de ‟meurtre de sang-froid”.

Seigneur, nous te prions pour que prennent fin la violence et la mort. Nous te remercions pour les gens qui veulent recourir à une résistance non-violente, comme les grèves, pour protester contre les pouvoirs qui ne respectent pas la vie humaine. La famille de Muhammad Taha est présente dans nos prières au moment où elle pleure un être cher. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Il est prévu de réduire l’approvisionnement en électricité de la Bande de Gaza, par Israël, malgré l’insuffisance actuelle de la puissance fournie. Cette annonce est la conséquence d’un conflit entre l’Autorité palestinienne, le Hamas et Israël.

Seigneur, la situation humanitaire dans la Bande de Gaza continue à s’aggraver. Nous te prions pour que cessent les divisions entre les dirigeants palestiniens qui rendent plus difficile la satisfaction des besoins de la population. Dieu de l’abondance, viens subvenir aux besoins de ton peuple à Gaza, et redonne lui espoir pour lui-même, pour ses enfants et pour ses communautés. Nous te prions aussi pour la fin du blocus qui met la population de Gaza dans l’incapacité de satisfaire ses besoins élémentaires. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Pour la jeunesse palestinienne, l’éducation est une source d’espoir et d’un avenir meilleur. Cette semaine, les élèves de Palestine et d’Israël finissent l’année scolaire et beaucoup d’entre eux, qui terminent leurs études secondaires passent des examens nationaux qui vont décider de leur possibilité d’entrer à l’université.

Ô Dieu, daigne donner à ces étudiants clairvoyance et confiance pour faire de leur mieux, malgré le climat d’incertitude et permet que les vacances d’été soient un repos bienvenu pour tous les enfants. Nous te prions en particulier pour les élèves de lycée qui passent des examens qui vont orienter leur avenir. Puissent nos jeunes ne jamais perdre espoir dans un avenir de liberté et de paix. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Le Premier Ministre Netanyahu a demandé que l’Office de Secours et de Travaux des Nations-Unies (UNWRA) soit supprimé et l’a accusé de parti pris anti-israélien. L’UNWRA vient en aide à plus de cinq millions de réfugiés palestiniens au Moyen-Orient.

Seigneur, les réfugiés palestiniens ne sont toujours pas autorisés à rentrer chez eux, et maintenant Netanyahu demande de supprimer les programmes d’aide qui tendent à répondre à leurs besoins fondamentaux. Nous te prions pour que les dirigeants du monde entier prennent des décisions pour venir en aide aux réfugiés plutôt que de sous-estimer leurs besoins. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous joignons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Botswana et du Zimbabwe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 6 juin 2017

Prière pour le jeudi 8 juin 2017


2017 comporte beaucoup d’anniversaires de l’histoire de la Palestine. Cette semaine est le 50ème anniversaire du début de l’occupation de Jérusalem Est, de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza.

● Seigneur, cette semaine nous déplorons 50 années d’occupation, qui ont été la source de tant d’injustices, de souffrances, et d’expropriations du peuple palestinien. Nous te prions pour que 2017, cette cinquantième année, soit une année biblique de jubilé, une année au cours de laquelle nous allons proclamer la liberté de notre terre et de tous ses habitants. Seigneur, nous crions vers toi pour que cette année soit le temps de dire la vérité au pouvoir, le temps de rompre le silence dont s’entoure l’injustice, une année pour la paix, une année pour la Palestine. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, des soldats israéliens ont tiré sur Nouf Iqab Infeiat, 15 ans, prétendant qu’elle tenait un couteau, bien que ce ne soit pas ce que montrent les vidéos. Elle est morte quelques heures plus tard. Alors qu’elle gisait sur le sol et qu’elle perdait son sang, les soldats l’entouraient en lui criant des insultes au lieu de lui apporter une aide médicale.

Seigneur, l’occupation israélienne continue de répandre la haine, la violence et la peur tandis que les enfants continuent à en payer le prix. Nous te prions de consoler la famille de Nouf qui pleure la perte de leur fille chérie. Nous te prions pour la fin de l’occupation qui dévore des enfants et l’humanité des occupants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 
Dimanche dernier, les Églises du monde entier ont célébré la Pentecôte en faisant mémoire du commencement de l’Église à Jérusalem. Maintenant, comme alors, l’Église vit ici dans un contexte d’occupation et s’efforce de trouver une autre voie dans un monde acquis à l’empire.

Sauveur béni de toute la terre, cette semaine nous te prions tout particulièrement pour ton Église du Moyen-Orient. Sois aux côtés des femmes, des hommes et des enfants qui sont ton corps au Moyen-Orient, et envoie sur eux ton Esprit-Saint. Protège ton Église de tout mal, et fais-la briller de la lumière de ton amour, de ta vérité, de ta grâce et de ta bonté. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 
À l’occasion de leur congrès de 2017, les Amis de Sabeel-Grande-Bretagne organisent une série de rencontres dans l’ensemble de la Grande-Bretagne pendant les deux premières semaines de juin. Ces rencontres permettront d’informer les gens du Royaume-Uni sur le travail de Sabeel-Jérusalem et de mettre l’accent sur les domaines dans lesquels ils peuvent apporter leur soutien, en donnant à autant de gens que possible d’entendre l’histoire chrétienne palestinienne.

Ô Dieu, nous te confions ce congrès. Envoie ton Esprit sur ceux qui vont intervenir, en particulier Omar, de Jérusalem. Donne aux participants des oreilles pour entendre, et des cœurs disposés à s’unir à leurs frères et à leurs sœurs qui vivent ici en Palestine. Nous te prions pour que chacun de ceux qui vont prendre part au congrès croisse en foi et en connaissance. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous joignons nos prières à celle du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Lesotho, de la Namibie, de l’Afrique du Sud et du Swaziland. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 30 mai 2017

Prière pour le jeudi 1° juin 2017


Les prisonniers politiques palestiniens ont mis fin à une grève de la faim de 40 jours après que le service israélien des prisons ait accepté de satisfaire la plupart de leurs demandes justes et légitimes.

● Seigneur, nous reconnaissons que nous aurions pu faire plus pour manifester notre solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens lorsqu’ils réclamaient leurs droits fondamentaux. Nous te remercions pour la détermination remarquable des prisonniers alors qu’ils exprimaient leur faim et leur soif de justice de façon non-violente. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Cette semaine, nos frères et nos sœurs musulmans, en Palestine, en Israël et dans le monde entier ont commencé d’observer le mois sacré du Ramadan.

Seigneur de tous, nous pensons à nos frères et nos sœurs de l’islam qui commencent à observer le mois sacré du Ramadan. Nous te prions pour que ce temps de jeûne les rende plus proches de toi, plus proches les uns des autres et plus proches de tous tes enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Samedi dernier, 15.000 Israéliens se sont rassemblés à Tel Aviv pour protester contre l’occupation militaire de la Palestine. Les manifestants appelaient à mettre fin à l’occupation qui refuse aux Palestiniens le droit à l’autodétermination.

Seigneur, nous te remercions pour les gens de toutes nationalités qui, en Israël et dans le monde entier, défendent la paix et appellent à la justice. Cette protestation est un signe d’espoir de voir un grand nombre d’Israéliens vouloir protester contre les actions de leur gouvernement et de leur armée. Nous te prions pour qu’ils soient capables de rester persévérants en continuant à lutter pour la justice. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


En 2008, l’Église protestante des Pays-Bas avait pris la décision de se montrer solidaire du peuple palestinien. L’Église s’était aussi engagée à maintenir un lien indissoluble avec le peuple juif. Cette année marque les 50 ans de l’occupation militaire illégale par Israël de l’État de Palestine. Nos amis de Kairos-Sabeel des Pays-Bas nous demandent de prier pour leurs activités en faveur de la liberté pour le peuple palestinien.

Dieu de miséricorde, nous te prions pour que l’Église protestante des Pays-Bas trouve les mots et les actions qui donneront de l’espoir aux gens de Palestine. Puisse l’Église se montrer assez courageuse pour agir dans la ligne de ses résolutions et manifester sa solidarité avec le peuple palestinien. Puisse les dirigents de l’Église dire courageusement la vérité sur l’injustice que l’on fait subir au peuple palestinien. Ô Dieu, bénis le travail de nos amis du mouvement Kairos-Sabeel des Pays-Bas qui s’engagent à travailler pour la réconciliation entre la Palestine et Israël, fondée sur une paix juste. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


En Égypte, vendredi dernier, des hommes armés et masqués ont ouvert le feu sur des bus transportant des chrétiens coptes qui se rendaient au monastère St Samuel du Sinaï pour prier. Les tireurs ont tué 30 pèlerins, en majeure partie des enfants, et en ont blessé beaucoup d’autres.

Seigneur, la peur s’est installée dans nos cœurs avec les démons du mal et de l’extrémisme qui continuent à prendre les vies de tes fidèles. Nous te prions d’apporter consolation et paix aux familles et aux amis de ces martyrs. Ô Dieu, éclaire nos voisins aveuglés par la haine. Nous croyons que tu es le chemin, la vérité et la vie, et que tu as le pouvoir de chasser les démons qui nous habitent. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.


Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Angola et du Mozambique. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 23 mai 2017

Prière pour le jeudi 25 mai 2017


Dimanche dernier, le service des prisons d’Israël a transféré vers des hôpitaux 60 prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim en raison de la détérioration de leur état de santé. Le service israélien des prisons a aussi placé 592 grévistes de la faim dans des infirmeries créées dans les prisons à des fins de surveillance.

Seigneur, nous te remercions pour la détermination des prisonniers palestiniens et leur fidélité à la non-violence. Entends nos prières, Seigneur, alors que nous continuons à réciter ‟On ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu” dans nos prières de chaque jour. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

La crise de l’électricité à Gaza est devenue critique et va s’aggraver à défaut d’y trouver une solution immédiate. C’est ce qui ressort d’une déclaration faite vendredi par le Bureau des Nations-Unies pour la Coordination des Questions Humanitaires (OCHA) dans les territoires palestiniens occupés. Gaza subit une grave crise d’électricité depuis la mi-avril après l’arrêt de sa seule centrale en raison d’un manque de fonds pour son approvisionnement en carburant. Le Hamas à Gaza et l’Autorité palestinienne continuent à s’accuser mutuellement d’en être responsables.

Nous te prions pour que les divisions palestiniennes prennent fin et pour que nos dirigeants fassent preuve de responsabilité. Dieu, donne à notre peuple palestinien la force et la possibilité de crier ASSEZ. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

Les Palestiniens de la Cisjordanie occupée et de Gaza sont dépourvus de leurs besoins les plus fondamentaux – l’accès à l’eau – et la compagnie nationale israélienne de l’eau, Mekorot, restreint l’approvisionnement en eau de villages et de villes du nord de la Cisjordanie.

Seigneur, beaucoup ont soif et se sentent faibles. Nous réclamons nos droits à nos voisins qui continuent à voler notre eau et à nous priver de nos droits fondamentaux. Le peuple demande ‟Où est ta justice, Seigneur ?” Mais les chefs de nos Églises gardent le silence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 

Le président des États-Unis, Donald Trump, est en visite à Jérusalem et à Bethléem pour esayer de faire reprendre les négociations entre l’Autorité palestinienne et le gouvernement israélien. Trump a parlé d’une ‟occasion exceptionnelle” d’apporter la paix à la région lors de son atterrissage à Tel Aviv, lundi.

Seigneur, nous croyons que tu feras ce qui est bien pour nous. Tu es notre meilleur gardien et administrateur. Nous te prions pour que ton Esprit qui agit de façon mystérieuse apporte de l’espoir dans cette situation de désespoir. Donne-nous la confiance pour croire que les rois et les puissants de ce monde vont se plier à ta volonté de justice et de respect du faible et de l’opprimé. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
 
Nous unissons nos prières à celles du Conseil œcuménique des Églises pour les populations des îles de l’Océan Indien : les Comores, Madagascar, les Maldives, Maurice, les Seychelles. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 16 mai 2017

Prière pour le jeudi 18 mai 2017


Cette semaine, les Palestiniens commémorent la Nakba (la catastrophe), survenue il y a 69 ans. 530 villes et villages palestiniens furent détruits et plus de 750.000 Palestiniens furent violemment chassés de leurs foyers en 1948. La Nakba a donné naissance à un énorme problème de réfugiés, et a entraîné un processus de spoliation de toute une génération de Palestiniens. 

●  Dieu d’amour et de justice, comme nous commémorons cette semaine la Nakba palestinienne (le 15 mai), nos cœurs sont brisés par l’épreuve de 69 années de diverses formes d’injustice et de souffrance en Palestine. Malgré ce que souffrent nos cœurs, ne laisse pas mourir notre espoir. Maintiens forts notre courage et notre résilience, et renouvelle chez le peuple palestinien la volonté et l’espoir pour une résistance stratégique pacifique aux violences continuelles. Seigneur, nous crions que la Nakba qui se poursuit avec les spoliations et les souffrances des Palestiniens doit prendre fin ! Nous te prions pour tous les Palestiniens, chez eux et à l’étranger, en particulier pour les réfugiés chassés de leurs foyers en 1948 ? Ils aspirent encore à revenir légitimement dans leurs foyers. Combien de temps, Seigneur, cela va-t-il continuer ? Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 



Les prisonniers palestiniens en grève de la faim ont écrit, mardi, une lettre au pape pour lui demander d’intervenir auprès du gouvernement israélien, et de les aider à obtenir ce qu’ils demandent. Environ 1.500 prisonniers politiques palestiniens se trouvent dans leur cinquième semaine de grève de la faim, au risque de leur vie, dans l’espoir d’obtenir des droits fondamentaux dans les prisons israéliennes. 

Seigneur, nous te prions pour que les prisonniers palestiniens en grève de la faim gardent un moral fort ; d’autant plus que leur santé continue à se dégrader. Nous pensons aux mères des prisonniers palestiniens et à leur souffrance. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 



Cette semaine, Sabeel accueille une session de formation et de perfectionnement pour vingt animateurs d’études bibliques. La session a lieu à Jérusalem et les participants viennent de 20 villes et villages différents afin d’apprendre à mieux animer des études contextuelles de la Bible. 

Seigneur, nous te remercions pour les talents et l’engagement des animateurs issus de la communauté qui continuent à s’adresser aux autres au nom de leur foi. Envoie ton Esprit ; qu’il veille sur les participants à cette session, et qu’il les aide à entendre le message que tu veux leur faire entendre. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 



Des colons israéliens masqués ont attaqué cinq militants internationaux et israéliens qui accompagnaient des fermiers palestiniens en Cisjordanie occupée. Le nombre des attaques de colons israéliens contre des fermiers palestiniens sont en augmentation ces derniers temps, souvent avec la protection de l’armée israélienne. 

Seigneur, nous te prions pour trouver l’espoir quand nous sommes en plein désespoir. Donne-nous le courage de continuer à chercher un rayon de lumière dans cette obscurité. Nous te remercions pour tous ceux qui restent solidaires de notre peuple d’exclus. Nous te prions pour le prompt rétablissement des militants de la paix et pour le réveil de la conscience des colons israéliens. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 

Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Bangladesh, du Bhoutan et du Népal. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 9 mai 2017

Prière pour le jeudi 11 mai 2017


L’UNESCO - Organisation des Nations-Unies pour l’Éducation, les Sciences et la Culture – a approuvé une résolution litigieuse présentant Israël comme la ‟puissance occupante” de Jérusalem. L’accord réaffirme l’importance religieuse de la Ville sainte pour le christianisme, l’islam et le judaïsme. La résolution déclare que ‟toutes les mesures législatives et administratives ainsi que les initiatives d’Israël, la puissance occupante, qui ont modifié ou tendent à modifier le caractère et le statut de la Ville sainte de Jérusalem seront nulles et non avenues et doivent être abrogées immédiatement.”

Seigneur, nous te prions pour que les organismes des Nations-Unies tels que l’UNESCO continuent à se conformer à la charte des Nations-Unies et à ses importantes résolutions. C’est la seule chose qui mettra fin au mal de l’occupation militaire israélienne de la Palestine. Puissent tous les peuples de cette terre jouir bientôt de la liberté et de la sécurité. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. .

Dimanche, la Commission législative ministérielle a voté en faveur du projet de loi controversé sur l’État juif qui inscrit dans la loi le statut d’Israël en tant qu’État juif. Cette loi va rendre légitime la discrimination à l’encontre des citoyens non-juifs d’Israël qui représentent plus de 20% de sa population.

Seigneur, tu nous as enseigné à maintes reprises de nous opposer aux lois injustes et de nous battre pour les valeurs de démocratie et d’égalité. Nous te prions pour que tous les citoyens d’Israël surmontent le racisme pour rechercher une véritable égalité indépendamment de la race, de la religion, de la couleur et du sexe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place Nelson Mandela pour apporter leur soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim. Nelson Mandela est reconnu internationalement comme une icône de la lutte contre le racisme et de la défense des droits humains. Cette semaine, de nombreux Palestiniens et internationaux, dont des chefs et des militants d’Églises, projettent de prendre part à une grève de la faim de trois jours en témoignage de solidarité avec les demandes des prisonniers palestiniens.

Seigneur, nous venons encore te prier pour la persévérance des prisonniers palestiniens qui font la grève de la faim pour leurs justes revendications. Nous te prions aussi pour que notre peuple ne soit pas tenté de prendre les armes et pour qu’il continue à pratiquer une résistance non-violente. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Les autorités israéliennes ont démoli la semaine dernière quatre maisons palestiniennes dans trois quartiers différents de Jérusalem-Est occupée, pour défaut de permis de construire presqu’impossibles à obtenir.

Seigneur, nous te prions pour ces familles qui se trouvent sans abri. Dieu, donne-nous l’espoir de surmonter les politiques discriminatoires de l’occupation israélienne et de rester fermement attachés à notre ville de Jérusalem. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 3 mai 2017

Prière pour le jeudi 4 mai 2017


Le 3 mai, le président Donald Trump et le président palestinien Mahmoud Abbas doivent se rencontrer à la Maison Blanche. Les deux dirigeants vont discuter des moyens de réactiver le processus de paix.

Seigneur, nous te prions de donner du courage à Mahmoud Abbas qui va dire la vérité au pouvoir de la Maison Blanche cette semaine. Nous te prions pour que le Bureau ovale agisse en faveur de la justice et de la paix et pour qu’il cesse d’être un obstacle à notre libération. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Les prisonniers politiques palestiniens entrent dans leur troisième semaine de grève de la faim. Cette grève de la faim est contre la torture, les mauvais traitements et l’absence de soins médicaux convenables subis par les prisonniers politiques palestiniens détenus par les autorités israéliennes, ainsi que l’usage très répandu de la détention administrative que le droit international n’autorise que dans des circonstances extrêmement limitées.

Seigneur, nous te prions encore pour les prisonniers palestiniens. Puissent tes paroles sur le Mont des Béatitudes, ‟Heureux les affamés et assoiffés de justice car ils seront rassasiés”, consoler nos prisonniers politiques palestiniens. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

La semaine dernière, dans la région du Néguev, au sud d’Israël, les forces israéliennes ont démoli le village bédouin d’Al-araqib pour la 112ème fois depuis 2010. C’est la quatrième fois cette année que le village est détruit.

Seigneur, donne aux gens du village le courage et la patience de continuer à reconstruire leurs tentes et de rester fermement attachés à leur terre. Seigneur, nous te prions pour que les décideurs israéliens mettent fin à cette folie. Nous aspirons à vivre dans un monde où il soit mis un terme à la cruauté et à la folie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
L’Autorité palestinienne a déclaré qu’elle ne continuera pas à payer la fourniture d’électricité à Gaza. La décision d’arrêter les paiements pourrait entraîner la coupure complète du courant à Gaza. La décision intervient alors que la Banque mondiale met en garde contre ces coupures de courant qui aggravent une crise humanitaire. La Banque mondiale affirme que les coupures de courant ‟affectent des services vitaux tels que des hôpitaux, des cliniques, l’approvisionnement en eau et la vie domestique quotidienne.”

Nous te prions pour que prennent fin les divisions entre Palestiniens. Seigneur, aide les gens de bonne volonté à réconcilier les dirigeants politiques de Cisjordanie et de Gaza. Puisse cette année être l’année où les Palestiniens se trouver totalement unis pour exiger leurs droits et leur libération. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Aujourd’hui, jeudi 4 mai, Sabeel organise une célébration œcuménique pour les prisonniers palestiniens au couvent des Petites Sœurs de Jésus. De nombreuses Églises continuent aussi à organiser des réunions de prière dans l’ensemble de la Cisjordanie et d’Israël en appui aux justes demandes de la grève des prisonniers palestiniens.

Seigneur, réconforte la communauté qui se rassemble pour prier. Nous ne cessons de te prier pour les droits des prisonniers palestiniens à communiquer avec leurs familles, le droit pour les prisonniers de poursuivre leur formation derrière les barreaux et pour le droit d’avoir accès à des traitements médicaux adaptés. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Afghanistan, du Kazakhstan, du Kirghizstan, de la Mongolie, du Tadjikistan, du Turkménistan et de l’Ouzbékistan. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.