mardi 29 novembre 2016

Prière pour le jeudi 1er décembre 2016



Des vents violents et un temps sec ont nourri des centaines d’incendies dans l’ensemble d’Israël et des territoires occupés la semaine dernière. Des dizaines de milliers d’habitants ont été évacués de leurs foyers. Les principaux incendies sont actuellement sous contrôle en Israël et en Palestine.

●  Nous prions pour tous ceux qui ont été victimes des incendies qui ont fait rage pendant plusieurs jours la semaine dernière en Israël et en Palestine. Nous prions en particulier pour ceux qui ont perdu leur maison et pour la remise en état des terrains détruits. Nous sommes reconnaissants pour ceux qui ont travaillé dur à maîtriser les incendies et pour les nombreux pays proches et lointains qui ont répondu à l’appel à l’aide pour éteindre les flammes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Le 25 novembre a été célébrée la Journée internationale pour l’Élimination de la Violence contre les Femmes. Selon les statistiques le nombre des femmes arabes assassinées en 2016 par des membres de leur famille ou leur conjoint a augmenté par rapport à 2015. Cette journée a été l’occasion de lancer seize jours d’action militante au plan mondial. 

  Seigneur, alors que des femmes dans le monde entier subissent discrimination et violence, nous te prions pour que des changements légaux et sociétaux viennent mettre un frein à la violence contre les femmes. Puissions-nous nous faire rappeler le combat quotidien pour la justice que doivent mener la majorité des femmes dans le monde. Nous te prions pour que les auteurs de violence contre les femmes aient à répondre de leurs actes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

●  Nous te prions pour que la nouvelle édition du magazine Cornerstone de Sabeel, intitulée “Augmente en nous la foi” qui aborde la question du pardon atteigne beaucoup de gens dans le monde. Puisse la justice prévaloir dans notre pays tourmenté afin d’arriver à une paix véritable et à la réconciliation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Le 29 novembre a été choisi par les Nations-Unies comme Journée internationale de Solidarité avec le peuple palestinien.

●  Seigneur, nous nous unissons de cœur à tous ceux qui partout disent “assez” à la poursuite de l’occupation, de la violence et de l’oppression qui exercent leur emprise sur ce pays depuis trop longtemps. Puisse cette journée non seulement faire prendre au monde davantage conscience de l’injustice qui est le lot quotidien de la vie en Palestine mais aussi donner à ceux qui occupent des fonctions de direction la volonté et le courage d’agir de façon à conduire à une paix juste. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.       

●  Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Burkina Faso, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie et du Niger. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 22 novembre 2016

Sabeel - Message de Noël 2016



Chers amis,
Noël est un temps de joie. Au milieu des peines et des difficultés de la vie quotidienne, l’esprit de Noël nous est nécessaire, la bonne nouvelle et la joie de Noël aussi. La naissance de Jésus nous apporte joie et espérance, “Il vous est né… un sauveur, qui est le Messie, le Seigneur.” Noël nous revigore et nous renouvelle pour nous permettre d’affronter les difficultés de la vie de tous les jours.
Pourtant le récit de Noël est plein de traumatismes et de tragédies. La beauté et l’innocence du Christ coexiste avec l’égoïsme et la cruauté d’Hérode et la dureté de cœur des gens de pouvoir.
En réfléchissant aujourd’hui à l’histoire de Noël, quelles sont quelques-unes des leçons pertinentes que nous pouvons  en tirer ?
D’abord : Le recensement décrété par l’empereur Auguste obligeait les gens à s’inscrire dans leurs propres villes. Les Césars et les empereurs imposent des lois qui bouleversent et même détruisent la vie des gens. Pour Joseph et Marie, ils ont du voyager de Nazareth à Bethléem pour aller s’inscrire, une distance de plus de 170 kilomètres. Ce n’était pas facile.
Beaucoup de Palestiniens, en raison de lois et de règlement injustes imposés par le gouvernement d’Israël doivent en payer le prix, en faire les frais, et en souffrir les graves conséquences. Ceux qui édictent des lois contre les occupés sont assis confortablement dans leurs bureaux et ne se préoccupent pas des conséquences de leurs actes sur le pauvre et l’opprimé. Dans le conflit sur la Palestine, il n’y a pas eu que les dirigeants sionistes et les représentants de l’État à prendre des décisions dont l’impact a été négatif sur notre peuple palestinien ; les dirigeants chrétiens du monde occidental ont même joué un rôle bien plus important dans la destruction de la Palestine et de sa population par leurs décisions scandaleuses et immorales : la déclaration Balfour et l’accord Sykes-Picot, ainsi que le Plan de Partage de 1947 pour n’en citer que quelques-unes. Ces décisions ont été prises par des étrangers mais elles ont bouleversé définitivement la vie des Palestiniens.
Ensuite : Qu’est-ce qui fait peur aux rois, aux présidents et aux premiers ministres ? Dans le récit de Noël, le roi Hérode eut peur lorsqu’il entendit parler de la naissance d’un enfant-roi. “Lorsque le roi Hérode entendit cela, il eut peur” (Matt. 2, 3). Les gens au pouvoir sont menacés par tout ce qu’ils perçoivent comme une menace à leur pouvoir, leurs intérêts et leur idéologie. Cela peut les conduire à agir avec violence et cruauté contre les autres. Ils peuvent recourir à des solutions extrêmes pour échapper aux menaces. C’est ainsi qu’Hérode a réagi . Il a tué les enfants de Bethléem pour éliminer la menace. En 1991, les puissances occidentales sont entrées en guerre contre l’Irak et ont éliminé des millions de personnes pour éliminer ce qu’elles considéraient comme une menace pour elles et pour Israël. Le Mossad, le service de renseignement d’Israël, a assassiné beaucoup de Palestiniens parce qu’il les considérait comme des menaces. C’est ainsi qu’agit l’empire. C’est ainsi qu’agissent les détenteurs du pouvoir. Ils ne voient pas devant eux des êtres humains – familles et enfants – ils ne voient que des obstacles qu’il faut supprimer.
Enfin : Ce n’est pas la façon d’agir de Dieu. Face à la puissance oppressive, militaire et économique, de l’empire, Dieu a le souci du pauvre et de l’opprimé. Le message de Noël est toujours “Bonne Nouvelle pour tout le monde”. Tandis que les puissances prennent des décrets pour opprimer et déshumaniser les autres, c’est Dieu qui est à l’œuvre pour leur salut et leur libération. “N’ayez pas peur”, disait l’ange. “Dieu est avec nous”. Je vous envoie un sauveur, un libérateur. Ces paroles ont été adressées à des gens sous occupation, qui aspiraient à la liberté et à la libération. Ce message vaut encore pour notre peuple aujourd’hui. Dieu est à l’œuvre par notre intermédiaire pour rendre témoignage à la vérité, pour prendre position contre le mal de l’occupation et de l’oppression. Notre espérance n’est pas dans le pouvoir des “Hérodes” et des “Césars”, elle est dans l’enfant “enveloppé de langes et couché dans une mangeoire”. Elle n’est pas dans la puissance de la force militaire, elle est dans la puissance de l’amour et de la non-violence. Elle ne passe pas par l’oppression des autres et la négation de leurs droits. Elle nous conduit à rendre gloire à Dieu et à pratiquer la justice à l’égard de notre prochain. C’est le chemin de la paix et de la sécurité pour tous les gens de notre pays.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes et aux femmes de bonne volonté.
Sabeel vous souhaite à tous un joyeux Noël et une heureuse année nouvelle.

Prière pour le jeudi 24 novembre 2016


La Cour suprême israélienne a rejeté la demande par le gouvernement d’un nouveau délai pour l’exécution d’une décision de la Cour de démolir Amona, une colonie juive illégale construite sur un terrain privé palestinien. Les juges avaient statué qu’Amona devait être évacuée pour le 25 décembre. À la suite de menaces sur des forums Internet de la part d’extrémistes israéliens à propos de la décision de démolition d’Amona, le chef de la Cour suprême israélienne a bénéficié d’une sécurité renforcée.
 Seigneur, nous te remercions pour les gens de conscience qui ont jugé de façon juste. Nous te prions pour les familles palestiniennes qui se réjouissent dans l’espoir de se voir restituer leur propriété. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Ateret Cohanim, une organisation qui cherche à installer des Juifs à Jérusalem-Est, tente d’expulser soixante douze familles palestiniennes qui vivent dans le quartier palestinien de Silwan. La menace pèse de façon immédiate sur neuf familles.
Seigneur, le puissant et le riche veulent nous chasser de nos foyers. Notre Sauveur, nous reprenons tes paroles “Père, si tu le veux, écarte de moi cette coupe” (Luc 22, 42) pour le bien de nos enfants. Donne-nous, Seigneur, l’énergie qui nous manque pour vaincre cette menace.  Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
Les élèves du collège des Sœurs du Rosaire ont joué un spectacle de "dabkeh" (danse orientale) magique à Jérusalem. Tous les élèves ont dansé pour célébrer le Jour de l’Indépendance de la Palestine.
  Seigneur, comme Jésus enfant surprenait les gens dans le Temple  par la sagesse de ses réponses (Luc 2, 47) nous sommes surpris par les filles de Palestine. Nous sommes reconnaissants pour la créativité et le gros travail de ces jeunes qui ont élevé notre esprit et nous ont montré de l’espoir. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.  
 Le 20 novembre 1959, l’Assemblée générale des Nations-Unies adoptait la Déclaration des Droits de l’Enfant. À la même date de 1989, l’Assemblée générale des Nations-Unies adoptait la Convention sur les Droits de l’Enfant.
Seigneur, nous te prions pour les enfants de Palestine, qui connaissent surtout le temps de guerre et l’occupation, pour qu’en quelque sorte ils soient en mesure d’imaginer un monde nouveau et de travailler à son avènement. Nous te prions en particulier pour les enfants palestiniens entre 10 et 18 ans que l’on arrête au milieu de la nuit et que l’on emprisonne dans des conditions très dures, le plus souvent pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Nous te prions pour ces enfants et ces familles qui ont été traumatisés du fait de ces actions extrêmes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.  
Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Cameroun, de la République centrafricaine et de la Guinée Équatoriale. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 

mardi 15 novembre 2016

Prière pour le jeudi 17 novembre 2016



Le 15 novembre marque le Jour de l’Indépendance palestinienne. Malheureusement, 28 ans après la déclaration de création de l’État, la véritable indépendance reste un rêve.
Ô Dieu, nous t’adressons nos remerciements pour tous les gens et toutes les organisations qui travaillent à obtenir une paix juste qui permettra á la Palestine de connaître une indépendance réelle. Nous te prions pour une transformation et pour la liberté dans ce pays ? Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Mohammed Ja’abis a été obligé de démolir sa maison sous prétexte qu’elle a été construite sans permis. “Je l’ai démolie de mes propres mains pour éviter de payer plus de 32.000 € de frais de démolition, si cela avait été fait par des bulldozers israéliens,” dit-il. Israël accorde rarement des permis de construire aux Palestiniens qui vivent à Jérusalem-Est, les obligeant à construire “illégalement”.
 Seigneur, nous te prions pour cette famille de douze personnes qui se trouve sans abri. Nous pensons en particulier aux six enfants dont toute la vie va vers l’inconnu. Seigneur, nous te demandons de ne pas permettre que la communauté de Jérusalem, de Palestine et du reste du monde cède au désespoir et à la lassitude. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Trois frères palestiniens sont en grève de la faim depuis 14 jours pour protester contre leur maintien à l’isolement dans une prison israélienne.
Seigneur, nous continuons à penser aux prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes. Nous faisons appel à ton Esprit pour nous guider dans la mobilisation des efforts des artisans de paix pour redonner la liberté aux prisonniers et mettre fin à cette occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
L’organisation israélienne Zochrot, avec Erik Ader, un ancien ambassadeur des Pays-Bas, organise une manifestation en faveur du village palestinien de Bayt Nattif détruit et vidé de sa population. La manifestation est organisée pour demander pardon pour la plantation par le Fonds National Juif de 1100 arbres sur le territoire de Bayt Nattif, et pour rendre hommage à son père, le Révérend Bastian Jan Ader, qui a sauvé des Juifs pendant la 2ème guerre mondiale. Le 20 novembre, au village de Far’ata près de Qalqilia, la Campagne de l’Olivier et la fondation hollandaise Planter un Olivier vont animer une cérémonie de plantation de 1100 oliviers offerts par Erik Ader pour l’anniversaire de la mort de son père, le 20 novembre 1944.
Seigneur, nous te prions de bénir cette manifestation, pour qu’elle soit une consolation pour les familles de Bayt Nattif et pour tous ceux qui souffrent encore aujourd’hui des conséquences de la Nakba. Puisse cette manifestation contribuer à ouvrir les yeux du monde à la juste cause du peuple palestinien. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Nous nous joignons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations de la République du Congo, du Gabon, de Sao Tomé et Principe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 9 novembre 2016

X° Conférence internationale Sabeel - 7-13 mars 2017 - INVITATION



Chers amis et sympathisants de Sabeel,
Vous trouverez ci-joint une invitation à la 10ème Conférence Internationale de Sabeel qui aura lieu du 7 au 13 mars 2017, ainsi que le programme de la conférence traduit en français par nos soins. 
2017, année anniversaire des 100 ans de la Déclaration Balfour et des 50 ans de l'occupation de l'État de Palestine, entre autre, a une importance particulière aux yeux des Palestiniens. Cependant, comme le dit Naïm Ateek dans l’invitation ci-jointe, il ne s’agit pas de verser dans la nostalgie, mais tout au contraire d’aller de l’avant. 
Cette année encore, nos amis de Sabeel-Jérusalem nous invitent à venir passer du temps avec eux pour un temps d’écoute et de partage, un temps de réflexion et d’engagement concret pour l’avènement de la justice et de la paix.
Plusieurs membres des Amis de Sabeel-France sont déjà inscrits à la Conférence. N’hésitez pas à les rejoindre, si cela vous tente. Vous ne le regretterez pas. Seul bémol pour nous, Français, qui ne sommes pas forcément doués pour les langues étrangères, toutes les interventions et discussions auront lieu en anglais.
Nous vous laissons découvrir par vous-mêmes l’invitation personnelle de Naïm Ateek et le programme détaillé de la Conférence.
Bien cordialement à vous tous,           Amis de Sabeel-France. 
POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS, VOIR LA FENÊTRE SABEEL - DOCUMENTS (colonne de droite)

Prière pour le jeudi 10 novembre



Les responsables des catholiques et des luthériens du monde ont signé une déclaration commune lors d’un service œcuménique commémorant le plus grand schisme au sein du christianisme occidental. La déclaration affirme que ce qui unit les deux traditions est plus important que ce qui les sépare.

Seigneur, nous te remercions pour cette déclaration commune. Nous te prions pour que l’Esprit continue à unir tes enfants. Puissent les Églises ne plus ignorer tes commandements d’amour, de tolérance et d’unité. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Les autorités israéliennes ont démoli plusieurs tombes dans le cimetière musulman historique de Bab al-Rahmeh dans Jérusalem-Est occupée. Des parties de l’ancien cimetière ont été confisquées en septembre 2105 par les autorités israéliennes pour permettre la création d’un parc national.

Seigneur, les Palestiniens ne peuvent ni vivre ni reposer en paix. Nous te prions pour que prennent fin la rapacité du gouvernement israélien et les mesures injustes. Aide-nous, ô Dieu, à rechercher l’humanité de notre oppresseur. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 En Israël, la municipalité de Carmiel a annulé la projection du film “Junction 48”, à la suite de pressions de la part du maire-adjoint de droite, Rotem Yanai. Le film, sur la coexistence israélo-arabe, raconte la vie que mènent deux amoureux dans la ville arabe israélienne de Lod.

Seigneur, donne-nous la force de nous aimer les uns les autres indépendamment de notre religion, de notre ethnie ou de notre couleur. Nous te prions pour que davantage de gens soient incités à voir le film en Israël et dans le monde. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Un rapport des Nations-Unies a montré qu’Israël refuse aux Palestiniens le droit de se développer, entraînant une pauvreté et un désespoir croissant. Michael Lynk, le rapporteur spécial des Nations-Unies sur les droits humains dans les Territoires palestiniens occupés a déclaré que Gaza a les taux de chômage les plus élevés au monde et que la situation s’aggrave du fait de la stagnation de l’économie.

 Seigneur, aie pitié de tous ceux qui sont au chômage. Nous te prions pour que cesse le siège destructeur imposé au 1,8 million de personnes de la Bande de Gaza. Puisse la communauté internationale s’élever contre cette crise humanitaire et protéger les gens de Gaza, où plus de la moitié de la population a moins de 18 ans. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous unissons à la prière du Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Burundi, de la République démocratique du Congo, et du Rwanda. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 1 novembre 2016

Prière pour le jeudi 3 novembre 2016



Beaucoup de villages de Cisjordanie souffrent de graves pénuries d’eau depuis des mois. Dans le Salfit, gouvernorats de Jénine et d’Hébron, certains se sont retrouvés 40 jours de suite sans eau courante. Israël applique une politique de coupures d’eau dans les territoires palestiniens tous les étés, mais cette année, cela a atteint un sommet sans précédent.

● Seigneur, ouvre les cieux et dans ta miséricorde fais pleuvoir sur nos champs et nos montagnes sur cette terre asséchée, parce que nos voisins ont volé notre eau en nous laissant assoiffés. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Partout dans le monde, le mois d’octobre est l’occasion de sensibiliser les gens au cancer du sein. La ville palestinienne de Ramallah s’est colorée de rose avec le lancement de nombreuses initiatives pour récolter des fonds pour une clinique mobile particulièrement nécessaire. La clinique aidera au diagnostic précoce du cancer dans les communautés isolées de Cisjordanie. Le cancer du sein est la principale cause de mort chez les femmes en Palestine. Par ailleurs Gaza, pour une population de deux millions de personnes, dispose de seulement quatre appareils pour mammographies – dont l’un n’est pas en état de marche.

Seigneur, sur la croix tu t’es inquiété pour ta mère (Jean 19, 27). Nous te prions pour nos mères, nos sœurs, nos filles qui luttent contre le cancer du sein. Nous te prions de leur donner la force dont elles ont besoin, et la guérison du corps et de l’esprit. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Le 27 octobre,  a été publiée une vidéo montrant des soldats israéliens, en Cisjordanie occupée, en train de lancer des pierres contre des écoliers dans le village d’al-Tuwani. Ces soldats israéliens sont supposés protéger les enfants des attaques de colons israéliens du secteur, mais au lieu de cela, comme le montre la vidéo, les soldats leur lancent de pierres.

● Seigneur, le chemin de l’école est dangereux et plein de pièges pour les enfants palestiniens. Seigneur, donne-nous le courage d’ouvrir les yeux de l’oppresseur pour le faire changer. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

 Les chrétiens, avec l’espoir de reconstruire leurs maisons comme leurs vies détruites, reviennent à la plus grande ville d’Irak majoritairement chrétienne de Qaraqos libérée de l’État islamique. La population en majorité chrétienne assyrienne de Qaraqosh, ville à 32 km au sud-est de Mosoul, emploie l’araméen dans sa liturgie, la langue que parlait Jésus. Il y avait environ 50.000 chrétiens dans la ville avant sa prise par l’État islamique, il y a deux ans.  

Seigneur, nous voulons avoir une pensée spéciale pour la population de l’Irak qui a connu des niveaux de violence croissants ces dernières années. Dieu de pitié, nous voyons les profondes fractures de cette société et les grandes souffrances entraînées lorsque le voisin s’attaque à son voisin. Nous te prions pour que ton amour et ta paix l’emportent, pour que ta présence unisse le peuple d’Irak dans une entente mutuelle, et que soient finies les effusions de sang. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous nous unissons au Conseil œcuménique des Églises dans la prière pour les populations des Îles de l’Océan indien : les Comores, Madagascar, les Maldives, Maurice et les Seychelles. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.