mercredi 27 janvier 2016

Prière pour le jeudi 28 janvier 2016



L’hiver s’est fait sentir la semaine dernière, avec des pluies continues, du vent, de la neige et des températures froides. Ces conditions atmosphériques n’affectent pas seulement la vie quotidienne de ceux qui doivent franchir des postes de contrôle et marcher vers leur travail, mais elles ont aussi empêché des livraisons de gaz vers Israël. Cela s’est traduit par des coupures à Gaza comme en Cisjordanie, avec de nombreuses familles dans l’incapacité de chauffer leur maison pendant cette période glaciale. Dieu de la terre et du ciel, alors que nous te prions pour un répit dans les tempêtes hivernales, nous savons aussi que cette pluie est bonne pour la terre. Daigne venir en aide à ceux dont la maison a été démolie, et à ceux qui souffrent du froid pour qu’ils trouvent un peu de chaleur pendant que nous attendons le printemps. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
L’état de Mohammad al Qeq, journaliste palestinien maintenu en détention administrative, continue à s’aggraver, certains médecins disant qu’il est sur le point de mourir. Mohammad est en grève de la faim depuis 63 jours, pour protester contre sa détention sans jugement. Israël ne l’a toujours pas accusé formellement de la moindre faute et refuse toujours de négocier avec lui. Dieu de pitié, nous appelons à la fin des injustices. Nous te prions pour que tous les gens soient traités avec dignité et compassion et pour que toutes les fautes soient réparées. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Israël a approuvé la construction de 153 nouvelles unités d’habitation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. En outre, Israël s’est approprié environ 190 hectares de terres agricoles palestiniennes dans la vallée du Jourdain, près de Jéricho. Seigneur de justice, une fois de plus nous nous accrochons au moindre espoir de voir cette occupation prendre fin. Alors que les colonies se développent et que le territoire d’un futur État palestinien se réduit, notre espoir de voir les choses changer se réduit aussi. Donne-nous le courage de continuer à espérer, même lorsque l’on a le sentiment que tout espoir est perdu. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Sabeel attend une visite de découverte du 10 mai au 18 mai. Ces voyages servent à faire connaître aux visiteurs internationaux la réalité sur le terrain pour les Palestiniens qui vivent sous occupation israélienne. Dieu, nous te remercions pour les personnes qui sont impatientes d’en savoir davantage sur ce qu’est réellement la situation ici en Palestine. Permet à leurs yeux et à leurs oreilles d’être disponibles pour sentir ta présence lorsqu’ils seront ici. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations de l’Algérie, de la Libye, du Maroc, du Sahara occidental et de la Tunisie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 20 janvier 2016

Prière pour le jeudi 21 janvier 2016



  L’Union européenne a adopté cette semaine une résolution qui distingue entre l’État d’Israël et les territoires qu’Israël occupe depuis 1967. Lundi, l’ambassadeur des Etats-Unis, Dan Shapiro, a critiqué la violence des colons israéliens, déclarant qu’il y avait deux régimes de droit en Cisjordanie. De même mardi, Human Rights Watch a publié un rapport énumérant les sociétés et les entreprises  qui bénéficient directement de l’occupation et du développement des colonies en Cisjordanie. Seigneur, nous te remercions pour le récent mouvement de reconnaissance internationale de ce qui se passe ici sur le terrain. Daigne faire que ces petits pas en avant sèment à nouveau des graines d’espoir dans nos cœurs, Seigneur, pour nous donner le courage  de continuer à marcher sur la longue route qui nous attend. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Une nouveau projet de loi qui vise avec partialité les ONG au sein d’Israël doit être débattu à la Knesset cette semaine. Ce projet de loi vise principalement les organisations de gauche et des droits humains qui reçoivent une grande partie de leurs fonds de groupes internationaux. Dieu de justice, nous savons que tu te tiens aux côtés des faibles et des opprimés. Dieu de bonté, rappelle-nous que la victoire finale a déjà été remportée. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
L’accord nucléaire avec l’Iran a officiellement pris effet, ce qui nous laisse espérer qu’il constitue un pas en avant vers un Moyen-Orient dénucléarisé, et qu’il conduira à un monde dénucléarisé. Dieu de tous, nous nous réjouissons de ce premier pas. Nous te prions de remplacer ces réflexes de peur par des réflexes d’amour, de pardon et de propension à accorder de nouvelles chances. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Sabeel s’associe à Kairos pour organiser une rencontre du clergé cette semaine à Tibériade. Le thème est le dialogue œcuménique entre chrétiens palestiniens et elle réunira des membres du clergé local de diverses traditions chrétiennes. Seigneur, laisse ta présence et ton inspiration imprégner les participants et permet que les liens entre eux se renforcent. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Seigneur, nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations de Chypre, de Grèce et de Turquie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mercredi 13 janvier 2016

Prière pour le jeudi 14 janvier 2016


 Seigneur, le temps de Noël est venu et passé, et une nouvelle année se présente maintenant à nous, pleine de nouvelles possibilités. Pourtant, à ceux qui vivent en Palestine, il est difficile de sentir qu’un changement réel se profile à l’horizon. Seigneur, presque un demi-siècle d’occupation israélienne suscite une résistance violente en particulier chez les jeunes qui n’aperçoivent aucun rai de lumière dans le tunnel sans fin de l’occupation israélienne. Voici un mois nouveau, Seigneur, une année nouvelle, accorde-nous d’espérer au sein de ce désespoir, fais-nous voir ta lumière au milieu de toute cette obscurité. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

  Dieu de justice, le plus grand obstacle à la paix dans notre pays est l’accaparement accéléré de terres palestiniennes vitales et l’expansion des colonies israéliennes illégales. Récemment, le ministre israélien Moshe Ya’alon a accordé la permission d’incorporer une propriété d’Église, au sud de la Cisjordanie, au bloc de colonies illégal Gush Etzion. Cela va créer une ligne continue de colonies qui fragmentera encore davantage la Cisjordanie. Ô Dieu, nous te prions pour une solution politique pacifique qui apporte à ce pays brisé la justice dont il a un besoin urgent. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Dieu de miséricorde, il y a en ce moment 407 enfants palestiniens de 12 à 17 ans détenus dans des prisons militaires israéliennes – en augmentation de 138% depuis septembre, et le chiffre le plus élevé depuis mars 2009. Cinq de ces enfants sont en détention administrative sans inculpation ni jugement. On continue à recevoir des informations de violences physiques et de refus des droits légaux élémentaires confirmant les constatations de l’UNICEF en 2013. Sois à leur côté Seigneur, aide-les à savoir que toi seul détient en dernier ressort le pouvoir. Ô Dieu, nous te prions pour que prenne fin cette situation insupportable qui fait de ces enfants des victimes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous nous sentons souvent impuissants et sans aucune maîtrise de nos propres vies. Cela nous apparait en particulier dans la vie de Mohammed al Qeq, journaliste palestinien arrêté le 21 novembre et qui est maintenu en détention administrative pour une période renouvelable de six mois. Il est en grève de la faim depuis 49 jours pour protester contre sa détention sans inculpation ni jugement, et sa santé se dégrade rapidement. Seigneur, ton peuple crie vers toi pour avoir la liberté d’élever la voix contre l’occupation israélienne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière

Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Bahrein, de l’Iran, du Koweit, d’Oman, d’Arabie Saoudite, des Émirats Arabes Unis et du Yemen. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière



Prix Olof Palme au pasteur Mitri Raheb :

Le Dr Mitri Raheb et le journaliste israélien Gideon Levy ont reçu le Prix Olof Palme “pour leur lutte courageuse et infatigable contre l’occupation et la violence, et pour un Moyen-Orient futur caractérisé par une coexistence pacifique et l’égalité pour tous. Par leur travail ils ont l’un et l’autre apporté un rayon d’espoir à un conflit qui a fait souffrir et continue à faire souffrir des millions de gens et qui met en danger la paix du monde. Comme prédicateur et pasteur de l’Église luthérienne, Mitri Raheb adresse un message clair à la nouvelle génération de Palestiniens : "Nous voulons vous voir vivre, et non mourir, pour la Palestine."

Dans une ville de Bethléem confinée sur trois côtés par les murs de la puissance occupante israélienne, avec l’Institut des Arts et de la Culture de l’Université Dar al-Kalima qu’il a fondé et sa formation artistique innovante dans les domaines du film, de l’art et du théâtre, Raheb a donné la possibilité aux jeunes d’étudier leur identité palestinienne, de s’ouvrir à la beauté et d’investir dans une culture de vie comme outils de résistance créative à l’enfermement étouffant et de préparation à la construction d’une nation.

Le Prix Olof Palme a été attribué dans le passé à des personnalités éminentes dont le Président Tchèque Vaclav Havel, l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies Kofi Anan, la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, Amnesty International, Hanan Ashrawi et l’avocat afro-américain Bryan Stevenson.

Olof Palme, dirigeant du Parti social démocrate suédois, deux fois Premier Ministre, a été aussi l’un des dirigeants les plus prophétiques de son temps en s’opposant au régime d’Apartheid d’Afrique du Sud, en établissant des contacts avec Cuba et les mouvements de libération des pays de l’hémisphère sud et pour sa politique de non-alignement.