mardi 15 décembre 2015

Prière pour le jeudi 17 décembre 2015



 Dieu d’amour, en ces temps de violence, nous te prions d’entendre les cris des parents qui doivent faire face aux frustrations et au désespoir de leurs enfants vivant sous la brutalité de l’occupation israélienne. Nous te prions pour les parents qui craignent de laisser leurs enfants dehors de peur qu’ils ne se fassent arrêter, battre ou même tuer. Nous te prions en particulier pour Anas Shawamreh qui a été abattu en rentrant de faire des courses et pour sa famille qui a tant souffert de la démolition répétée de sa maison. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
 Dieu de justice et de miséricorde, il y a à peine un mois le village bédouin d’Al Hadidya dans la Vallée du Jourdain a été rasé au bulldozer. 14 familles – 97 personnes, dont 30 enfants et 6 bébés - ont été abandonnées sans maison. Même les tentes qui leur avaient été données pour s’abriter ont été confisquées par les autorités israéliennes. Seigneur, comment le monde peut-il continuer à fermer les yeux sur ces actes d’inhumanité ? Nous te prions d’ouvrir les yeux et les cœurs de ceux qui sont au pouvoir pour que tous ceux qui souffrent soient traités avec justice et dignité, ici et partout dans le monde. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur Jésus, Noël est presque là. Nous lisons le merveilleux message apporté par les anges aux bergers en cette première nuit de Noël : “Ne craignez pas car je vous apporte une bonne nouvelle et une grande joie pour tout le peuple.” Mais, si nous regardons autour de nous, nous ne voyons que peur. La joie est absente. Même à Bethléem où le message a été proclamé la première fois et où les illuminations et les décorations annoncent ta venue, la joie est rare. Seigneur, puisse l’attente dans laquelle nous met ce temps nous apporter la joie d’une confiance dans l’accomplissement de ta promesse de paix. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur, nous t’adressons une nouvelle fois les prières de Sabeel Nazareth et de Sabeel Jérusalem et les célébrations de cette semaine. Jeudi 17 décembre, Nazareth présentera un drame musical original, et le samedi 19 décembre Sabeel Jérusalem organise son dîner de Noël œcuménique. Puissent ces évènements fortifier et unir les communautés et remplir les cœurs de joie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
***************
En célébrant la venue du Prince de la Paix, à Sabeel nous souhaitons à tous nos amis du monde un Noël qui soit l’accomplissement des promesses de Dieu de joie et de paix. Puisse l’année qui vient voir se réaliser cette promesse en Palestine, en Israël et dans le monde entier.
Nous allons interrompre notre vague de prière,  puis la reprendre le 14 janvier.

mardi 8 décembre 2015

Prière pour le jeudi 10 décembre 2015



   Seigneur, samedi dernier, la Place de la Mangeoire de Bethléem était remplie de l’Esprit de Noël alors que des locaux et des internationaux se rassemblaient pour assister à l’illumination annuelle de l’arbre de Noël. Au même moment, des Églises de Palestine et du monde rejoignaient en solidarité Bethléem, faisant sonner leurs cloches en guise de prière pour la paix, la justice et la dignité pour tout le monde. Nous aussi à Sabeel nous joignons à cette prière dans l’attente de  la célébration de la naissance du Prince de la Paix. Viens Seigneur Jésus et comble notre monde de ta paix. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
   Dieu de miséricorde, alors qu’à Jérusalem et en Cisjordanie notre attention se focalise sur des annonces quotidiennes de troubles et de violences locales, n’oublions pas la population de Gaza que la poursuite du blocus et du siège maintient prisonnière. Sur la frontière sud, Rafah, le seul espoir de sortie et d’entrée pour des milliers de Gazaouis, est soumis à des politiques interne et externe qui ne permettent pas aux gens d’entrer et de sortir librement.  En ce temps où nous célébrons l’annonce au monde d’un message de Bonne Nouvelle pour tous, puisse cette Bonne Nouvelle annoncer aussi la fin du siège et le retour de la liberté et de l’espoir pour toute la population de Gaza. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur, chaque jour on nous annonce une nouvelle tragédie ici. Une nouvelle démolition de maison dans le camp de réfugiés de Shufat la semaine dernière, encore plus de jeunes Palestiniens tués, la rétention des corps de ceux qui on tété tués, rendant impossible aux familles de faire leur deuil de façon normale. Des innocents punis pour des actes imputés à d’autres. Quand les gens vont-ils comprendre que des actions violentes de punition ne font que conduire à davantage d’actes de violence, en accroissant le désespoir et la colère ? Seigneur, nous te prions pour que ce cycle de violence prenne fin. Aide-nous à agir de façon à faire venir l’espoir et une paix juste. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
   Seigneur Jésus, la semaine prochaine Sabeel Jérusalem et Sabeel Nazareth vont célébrer ta venue par des fêtes. Le jeudi 17 décembre Sabeel Nazareth présentera une œuvre musicale originale et le samedi 19 décembre Sabeel Jérusalem aura son repas de Noël œcuménique annuel. Nous te prions pour que tous ceux qui vont participer à ces évènements soient remplis de la joie et de l’espérance qu’apporte cette période sainte. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
   Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Cap Vert, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau et du Sénégal. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 1 décembre 2015

Prière pour le jeudi 3 décembre 2015



  Oh, ville de Jérusalem, lorsque je marche dans tes rues désolées et sur tes routes désertées, mon cœur pleure. Les moyens d’existence des gens de Jérusalem ont disparu. Les gens ont peur et la Vieille Ville, désertée par ses enfants, est silencieuse. Daigne, ô Dieu, apporter la paix à la ville. Rends-lui sa gloire, sa vie. Permet à la muraille de Jérusalem de faire disparaître les regards de haine et d’inimitié et de remplacer la peur et la haine par une atmosphère de réconciliation entre tous ceux qui y vivent. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Dieu de miséricorde, l’occupation prélève son tribut quotidien sur tous ceux qui vivent ici, mais peut-être les personnes les plus profondément touchées sont-elles les mères et les femmes qui ressentent la responsabilité de devoir nourrir familles et enfants et d’en prendre soin, mais qui aussi, à cause de l’oppression qui se poursuit, se sentent en charge d’essayer d’éduquer une génération dont les cœurs ne seront pas noirs de haine, de colère et de désespoir. Seigneur, nous te remercions pour les femmes palestiniennes, et en particulier pour les mères. Leur exemple nous stimule et nous te prions de continuer à les soutenir de ton amour, de ton espérance et de ta présence. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur, au moment où le Sommet sur le Climat se déroule cette semaine en France, il nous est rappelé de prier pour l’ensemble de Ta création. Le pape François, dans son encyclique “Laudato Si” (Louange à Toi) nous a chargés de la responsabilité de prendre soin de ta création, de la protéger, de veiller sur elle et de l’entretenir. Ici en Palestine et en Israël, nous oublions quelquefois que l’occupation a aussi causé de grands dommages à la terre et à l’environnement et pas seulement à la population. Le mur a détruit des terres agricoles des deux côtés, des milliers d’oliviers ont été déracinés ou abîmés, la Cisjordanie est utilisée comme un “dépotoir” pour les ordures israéliennes. Ta création gémit sous le poids de l’occupation, elle aussi attend d’être libérée et restaurée. Aide-nous à prendre des décisions qui protègent tout ce que tu nous as donné. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur, nous venons d’entrer dans le temps de l’Avent, et au moment où l’on allumait la première bougie dimanche dernier, nous était remises en mémoire l’espérance de ta venue et l’espérance de justice et de  paix que nous avons dans nos cœurs, ici et dans le monde. Nous te prions particulièrement pour le programme de l’Avent de Sabeel du 8 décembre qui verra les femmes se rendre à la ville de Taybeh, dans le secteur de Ramallah, pour un temps de réflexion à l’Église latine, suivi d’une visite au Foyer des anciens. Puissent ton espérance et ton amour être ressentis par tous les participants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.  
 Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Liberia et de la Sierra Leone. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.